Notre modèle thérapeutique est fondé sur l’approche de la communauté thérapeutique . Nous croyons que l’individu, dès son admission en thérapie, possède déjà en lui-même des forces et c’est précisément sur ses forces et ressources que nous voulons mettre l’accent. Notre objectif est d’amener l’individu à réaliser qu’il possède déjà en lui-même les solutions afin de pallier aux facteurs inhérents à son cycle d’assuétude. Nous recevons une clientèle volontaire et également judiciairisée.  La clientèle judiciarisée reçoit un volet propre à leur condition admission.

Aussi, nous sommes d’avis que certaines prédispositions ont pu être acquises par le biais de l’apprentissage du processus social.   Pour les individus judiciarisés, la toxicomanie n’est pas nécessairement l’un des facteurs prédisposant au mode de vie criminel. La privation de liberté, la fréquentation de pairs criminalisés et consommateurs peuvent également être des facteurs se situant au cœur de leur cycle de l’assuétude. Par conséquent, nous devons tenir compte des aspects multidimensionnels de chacune de ces deux problématiques soit la toxicomanie et l’agir délictuel.

Notre principal objectif est d’amener l’individu vers l’abstinence complète afin que celle-ci devienne un mode de vie. Notre programme thérapeutique vise à agir au niveau du cycle de l’assuétude, du cycle de récidive et au niveau de la responsabilisation communautaire de notre clientèle. Le traitement de la toxicomanie que nous proposons vise donc la réduction des problématiques qui sont sous-jacentes au problème de consommation de notre clientèle dans le but de réduire  leur risque de passage à l’acte. Finalement, nous nous donnons aussi pour objectif de favoriser l’adoption de comportements prosociaux afin que l’individu ayant terminé sa thérapie  puisse devenir un citoyen respectueux des lois.

Comments are closed.